Week end au pays basque pour les minimes

Tournoi international d’Hasparren
jeudi 18 avril 2019
par  Eddie
popularité : 100%

Départ
Rendez-vous donné à 18H00 au stade le vendredi 13 avril, ce ne sont pas moins de 4 minibus qui s’élançaient dans l’aventure (merci au passage aux familles Cussol et Laffargue) ; 1 partait de Gabarret, 3 de Roquefort, escortés de 3 voitures suiveuses. D’autres parents rejoignaient encore l’esquade un peu plus tard en voiture. Mouss, décidément inséparable de Poupon, rejoignait également en famille la joyeuse équipe.
Arrêt au stand pour récupérer Iolan et l’armada repartait aussitôt pour arriver finalement à Urt au camping Etche Zahar (que nous vous conseillons).

soirée
Le temps de caser 25 enfants et une quinzaine d’adultes dans les bungalows et les jeunes dégustaient enfin le repas concocté de main de maître par Sylvie, notre hôte (poulet basquaise et gâteau du même qualificatif). Assoiffés par ce long trajet vers le Sud, les adultes acceptaient volontiers le pot d’arrivée du patron ... que le trajet fut long !
Un peu plus tard dans la soirée, l’impitoyable Jéjé de Gabarret récupérait les portables des enfants, s’assurant ainsi qu’ils dorment un minimum en vue du tournoi du lendemain. L’heure est arrivée, plus tard, pour les adultes d’aller se coucher ... mais l’histoire ne le précise pas.

Réveil

Les réveils réglés à 7H15 le samedi matin, c’est à 7H00 que l’autoritaire Jéjé venait toquer aux fenêtres des bungalows !
Frais comme des gardons, tous se rassemblaient au petit déjeuner assuré par le camping où rien ne manquait.

Tournoi

Le jour J était arrivé. Un quart d’heure de route (toujours vers le Sud, mais plus personne n’avait soif, sinon de café !) et le cortège de minibus arrivait à Hasparren. Les enfants y découvraient un complexe digne de la Fédérale 2, niché au milieu des premiers contreforts des pyrénées.
Une fois changés les enfants sortaient s’échauffer au milieu d’autres équipes de toutes les couleurs.

Equipes engagées


Les anglais de Cranbrook ayant déclaré forfait, seuls les basques espagnols d’Ordizia venaient d’outre frontière. De nombreux clubs basques étaient présents, dont Anglet, Saint Palais ou encore les locaux d’Hasparren. La gironde était représentée par St Médard en Jalles et Pays Médoc et les béarnais d’Orthez étaient là en voisin.

Prépa d’avant match

Mais nos jeunes landais allaient débuter face aux plus éloignés d’entre tous ... les corses d’Ajaccio ! Et sur le terrain d’honneur s’il vous plait.

Les corses d’Ajaccio

Les matchs se jouant en 1 X 10 minutes, nos landais d’Armagnac allaient acculer les corses dans leur moitié de terrain, ils pointaient 2 X dans l’en but et gagnaient ce premier combat.
Très bonne prestation de ce groupe, pourtant privé de ses 2 habituels finisseurs.
Ils affrontaient ensuite Pays Médoc, à leur portée, mais sans parvenir à conclure. Match nul 0-0. Il faut saluer au passage les performances du toujours jeune Stéphane, encadrant de nos jeunes arbitres sur les autres rencontres.
Tandis que les parents préparaient la pause du midi (magret à la plancha et auberge espagnole) les jeunes terminaient la matinée face à Nafarroa. Les landais parvenaient à marquer mais la non transformation allait coûter la 1° place de la poule, les basques entrant à leur tour dans l’en but et transformant l’essai. Défaite 5 à 7.
Classés 2° de leur poule, ils allaient jouer l’après-midi pour le classement entre la 5° et la 8° place.

Pause repas

La fourmilière des adultes s’activait pour que les enfants se restaurent et pour partager ensuite les victuailles. Convivialité quand tu nous tiens !

Seb, à l’origine et responsable de l’organisation de l’événement. Egalement engagé dans l’ambiance ...
Digestion
Sacha, N°15 floqué dans le dos, élu meilleur porteur de Tee du tournoi.
Gaby au milieu des grands.

Tournoi

Les minimes retournaient dans la compétition, toujours sur le terrain d’honneur, face à du local : Ustarritz. Les landais d’Armagnac faisaient le boulot et l’emportaient 7 à 0.
Le temps de récupérer, ils découvraient leur prochain adversaire : Orthez. En rouge et noir les béarnais étaient imposants, un d’entre eux hors normes.
Les landais s’essayaient donc face à du "gaillard", mais laissaient filer à deux reprises le N°7 adverse le long de la touche sans véritablement tenter de le plaquer. Le moral touché, les gamins lâchaient l’affaire : Défaite.

Débriefing d’après match

Restait alors un dernier match pour se refaire la cerise, pour finir sur du positif. Il s’agirait de l’entente Sarre-St Pée/Nivelle.
Déçus d’avoir vu leur progéniture se faire "marcher dessus", les parents et autres accompagnants donnaient de la voix. Ce coup-ci les landais d’Armagnac étaient dans le match. Qui oubliera la charge de Mélie sur 10 ou 15 mètres ? Pas les deux victimes encore étendues au sol qui mirent du temps à se relever. Les gamins aux couleurs de Roquefort et de Gabarret avaient la main sur ce match. Du coup, les coachs voulant faire tourner pour qu’un maximum d’enfants participent à la fête, Jéjé, décidément "l’homme du week end" demandait ; "Qui Est-ce qui veut entrer en jeu ?" 4 ou 5 doigts se levaient bien haut sur le bord de la touche. Lorsqu’il ajoutait "en 2° ligne ?" presqu’autant de bras se rabaissaient, un seul restait fixe, visiblement inconscient de la mission qui l’attendait : Teddy, plutôt habitué à jouer le long de la touche, côté gazelles ...
Tant pis, Teddy rentrait ... profitant de la dynamique du groupe, il se retrouvait même porteur de la balle chère aux 30 joueurs, et là il avançait et avançait encore, il était tenu mais échappait à son adversaire, il progressait encore, atteignant bientôt les poteaux et échappait finalement le ballon dans l’en but. Qu’importe, quelle percée ! La victoire était acquise par 3 essais à 0 et beaucoup d’envie.
Ce groupe de gamins et de gamines aura passé une bien belle journée, ils ont travaillé leur adversaire dans l’axe, balayé le terrain dans ses largeurs. "Io" s’est même essayé au jeu au pied direct pour son ailier, au plus grand bonheur de son père !... Bref, ces jeunes ont joué ! Et ils se sont fait plaisir.

Le groupe des minimes

Pour la petite histoire, Anglet remportait ce tournoi de fort belle manière, devant les locaux d’Hasparren, St Palais, Nafarroa et Orthez. Nos jeunes se classaient 6° sur 16.
Belle performance à la hauteur de l’organisation de cet événement.
Lors de l’annonce des résultats, les corses d’Ajaccio étaient mis en évidence en entonnant ensemble un chant traditionnel depuis les tribunes.

Soirée
Prévus de prendre le dîner avec basques et corses au club house, le groupe landais rentrait au camping, laissant une pause aux joueurs justement fatigués et permettant aux adultes de se rafraîchir. Au retour vers le stade, le convoi faisait un détour sur proposition de notre GO (Seb) par La Bastide Clairence, un des plus joli village de France.
De retour à Hasparren, alors que les enfants étaient pris en charge par les bénévoles locaux pour le repas, les adultes resserraient les liens au club house.
Bientôt, comme un écho aux chants polyphoniques corses un peu plutôt, les basques entonnaient à leur tour quelques chants, si bien que Poupon ou Serge Barros ne voulaient plus aller manger. Un poulet basquaise plus tard (+ fromage + dessert. Et rien ne devait rester dans les plats !) et ce sont les enfants , éreintés (Simon dormait les yeux ouverts), qui nous suppliaient de les ramener.
De retour au camping, une fois les consignes données aux ados pour la dernière nuit, un dernier "débriefing" s’improvisait sur la mini terrasse du bungalow N°16 : Décidément très fort en organisation, une bonne douzaine d’adultes trouvait places assises dans moins de 3 m² autour du verre de l’amitié.

Retour

Un dernier petit déjeuner préparé par Sylvie, où les adultes semblaient moins fatigués que les jeunes ..., le nettoyage des bungalows et l’heure était au retour.
A midi et demi, après un voyage enfin calme dans les minibus (plus de chansons, plus de musique. Au bout d’une demi heure, plus un seul bruit !) nous déposions les jeunes au stade M SARRO.

Quel magnifique week end ! Ponctué par la qualification des cadets et des juniors.
Tournoi très bien organisé, météo idéale.
Un grand merci à notre GO, Seb pour son excellent travail ! Le camping choisi est à conseiller, notament pour son accueil. Il faut souligner la très bonne tenue des enfants tout le week end durant. Inutile de remercier les parents accompagnateurs (mais si bien sûr), ils se sont, à n’en pas douter régalés.
Un dernier merci aux deux clubs, le RCPR et le GAS pour leur participation financière : C’est ce genre d’événement qui fédère jeunes comme adultes. Les têtes sont pleines de souvenirs.


Commentaires